Le Blog

Le Premier Jour du Reste de ma Vie – Dernière ligne droite

Début de la 38 ème semaine, nous arrivons au but petit à petit, à celui de notre rencontre. Le temps me paraît une éternité ce dernier mois tellement j’ai hâte de voir ma fille, de ne plus l’imaginer mais de pouvoir enfin la serrer contre moi.

Avec M.Jolis Môments nous avons enfin pu déménager pour un petit cocoon douilleux où notre bébé aura sa chambre. Tout n’est pas encore tout à fait terminé mais nous nous y attelons un peu chaque jour. Notre entourage nous dit de bien nous reposer avant l’arrivée du bébé qui va fortement perturber nos nuits mais avec tout ce qu’il y a à faire ces derniers temps je me demande comment c’est possible !

J’ai hâte de vous faire découvrir très bientôt les photos de notre nouveau chez nous et de l’aménagement de la chambre de bébé. A chaque fois que je rentre dans cette pièce, je ressens un trop plein d’émotions, je regarde encore et encore chaque détail, chaque doudou et j’enclenche le mobile et les boites à musique pour que dans mon ventre notre fille se familiarise déjà avec ces sons. Il me tarde de la regarder dormir dans son petit lit, de pouvoir la bercer, lui chanter des chansons, lui parler (parce que oui je parle beaucoup!) et rire avec elle.

IMG_1306

En attendant ces instants, les journées sont chargées : nous nous occupons des différentes démarches pour faire garder notre bébé dès la rentrée, à la fin de mon congés maternité (si l’on peut vraiment parler de congés, car quand on est à son compte, on doit sacrément composé!) Nous avons plusieurs options, nous ne sommes pas encore tout à fait décidés mais ça ne saurait tarder.

Pour ma part, je prends soin de moi, j’essaie de m’allonger, de lire, je crée quelques jolies petites choses pour l’arrivée de bébé et j’en profite aussi pour me faire poupounner avant le grand jour ! J’ai pris rendez-vous chez un ostéopathe sur conseil de ma maman. Paraît-il que c’est efficace pour l’accouchement, pour aider le bassin à être plus « mobile ». J’ai également débuté une « cure » d’homéopathie (arnica montana et gelsemium). Et surtout LES valises sont désormais bouclées ! Depuis le temps que M.Jolis Môments voulait qu’elles le soient c’est chose faite puisque j’ai récupéré ce matin même le dernier élément manquant à mon « trousseau » 🙂

La chance que j’ai est qu’il fasse beau et bon surtout. La semaine dernière les 33°C ont eu raison de mes jambes et mes pieds ressemblaient à des knackis ! Mais depuis le soleil est là et il fait vraiment bon, assez pour ne plus avoir à enfiler de chaussettes et à devoir me contorsionner pour !

Tout cela est « anecdotique » mais c’est de tout ces petits détails dont je me souviendrais pour évoquer ma 1 ère grossesse. Il n’y aura qu’une 1 ère fois. Je n’aurais aucun regret, je l’ai vécu sereinement, pleinement, intensément. J’ai continué de faire ce que je souhaitais, certes à mon rythme, je n’ai pas été malade, je n’ai pas eu de complications particulières, de problèmes de peau et j’assume complètement les près de 13kg pris (même si le matin au réveil je ne me reconnais pas toujours!). Je n’ai pas eu peur de voir mon corps changer et de voir le regard des autres sur moi non plus. 

A l’annonce de ma grossesse j’ai pensé à justement, ce que les autres pourraient penser. J’ai une tête de « gamine », je suis sûre qu’on pense que j’ai 16 ans tout le temps, je suis petite et un peu rondouillette. J’avais l’impression que les gens pourraient être surpris de me voir avec un énorme bidou ! Et puis dans ma tête à moi, je suis toujours la fille, le bébé de mes parents. Lorsque j’ai compris qu’il n’y avait pas de bon ou de mauvais moment, qu’il fallait juste profiter de l’instant présent, j’ai enfin pu me libérer. Aujourd’hui, malgré quelques appréhensions légitimes, je me sens bien, je me sens prête à vivre tout ça, à affronter ça et à évoluer avec ma fille. 

Comme toujours j’ai un mari formidable, qui me rassure beaucoup, et est très présent, très impliqué. Cela me fait du bien de savoir que je pourrais me reposer sur lui, que depuis le début et encore aujourd’hui nous sommes sur la même longueur d’ondes. Il est déjà le papa prévenant et attentionné que j’imaginais.

IMG_0945

 

Et puis il y a Lady aussi, notre petit teckel, 1 er « bébé » de la famille, choyée et très très très aimée !!! Nous ne savons pas trop comment elle pourrait réagir à l’arrivée du bébé alors autant que possible nous essayons de la préparer : nous lui montrons des vêtements, nous lui parlons du bébé, nous la faisons aller un peu dans la chambre. Je crois vraiment qu’elle le sent car souvent elle vient se coller à mon ventre et y dormir. Et elle doit bien avoir remarqué aussi que sa maitresse a doublé de volume ! Après en avoir discuté avec le vétérinaire qui m’a confirmé que nous devrions ramené de la maternité des petits vêtements de bébé pour les lui faire sentir, il m’a aussi dit qu’elle pourrait être très maternelle à condition de ne pas la délaisser et de lui faire sentir qu’elle a bien sûr toujours sa place auprès de nous !

Des zones d’ombres il y en a encore c’est certain, nous apprendrons sur le « tas » et surtout au regard du caractère de notre bout de chou aussi. Cette dernière ligne droite n’est pas la plus évidente, la grossesse va bientôt prendre fin, l’impatience est grandissante mais elle en vaut la peine car bientôt elle sera LA.

IMG_1101 (1)

Publié dans News
Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires

4 réponses à Le Premier Jour du Reste de ma Vie – Dernière ligne droite

  1. Melle Blanche dit :

    Profitez des derniers jours.

  2. Juliedu35 dit :

    Belle rencontre avec votre puce ! tout en douceur et en émotions 🙂

  3. Pauline Laujac dit :

    Hâte pour vous! C’est la suite de la fabuleuse histoire « Devenons parents » …

  4. Lexie dit :

    Coucou, je suis à 30 sa pour ma part, j’ai encore quelques semaines à tirer 🙂 Pour ma première fille, j’étais impatiente de découvrir la réaction de mon chien. Il adore les enfants, je me disais que ça allait être le coup de foudre. Et bien il l’a…. ignorée lol! Je crois que c’était sa façon à lui de montrer sa vexation 🙂 Ça a duré quelque temps, mais maintenant qu’elle est plus grande ils s’aiment infiniment (et je trouve qu’avoir un chien dès la naissance a beaucoup apporté à notre fille).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *